Togo : le pays lutte activement contre la corruption et encourage la démocratie

Dirigé par Faure Gnassingbé, le Togo lutte activement contre toute acte de malversation en disant Non à la corruption dans le pays. Dans ce sens une rencontre a été organisée par l’Université de Lomé en collaboration avec l’Autorité de régulation des marchés publics, portant sur la lutte active contre la corruption et qui aura lieu durant le mois de décembre prochain.

Une conférence contre la corruption au Togo

D’après l’actualité du Togo partagée par différents médias nationaux, la rencontre est prévue pour le 8 décembre prochain. Cette conférence permettrait d’une part de proposer différentes solutions pour lutter activement et efficacement contre toutes les actes de corruption, mais aussi d’autre part elle permettrait d’effectuer l’analyse des différents dispositifs afin de promouvoir l’éthique et de lutter contre la malversation dans tous les pays de l’UEMOA.
Cette rencontre vise essentiellement à amener tous les acteurs afin de pouvoir mettre en place les différents dispositifs afin d’atteindre les meilleurs résultats.
Selon Actu Togo, la Lutte contre la corruption, déontologie et éthique dans la commande publique constitue le thème principal du colloque qui aura lieu le 8 décembre prochain.
Il est important de mentionner que les acteurs qui sont dans la commande publique, les universités ainsi que les différents représentants des organisations professionnelles et politiques et les représentants du secteur privés participeront à ce colloque.
Un sondage pour évaluer le travail du président de la République
Parmi l’actualité du Togo publiée par les différents médias du pays, la décision de la Collectif des associations contre l’Impunité dans le pays de mener un sondage permettant d’intercepter le regard de la population sur l’effectivité des politiques publiques. L’intérêt est d’évaluer l’efficacité des décisions prises par le chef d’État, Faure Gnassingbé, lors de l’expansion de la maladie du Coronavirus.
Appuyé par la fondation nationale pour la démocratie, ce type de sondage portera sur 6 axes principaux. Visant à mobiliser la population à suivre les différentes décisions politiques prises par les dirigeants et le gouvernement, cette initiative vise surtout à prendre conscience de l’importance des mesures prises lors de la propagation du Covid-19.
La Collectif des associations contre l’Impunité assure que la confidentialité des avis sera gérée efficacement grâce à l’outil CCAP.