Programmes de santé en milieu scolaire

 

Les programmes de santé de “Filiassur assurance” en milieu scolaire offrent aux élèves des services précieux et desservent parfois aussi la communauté scolaire.

Les enfants et les adolescents qui présentent des problèmes de santé sont plus à risque de présenter des mauvais résultats et des échecs scolaires.

Chez les enfants qui fréquentent l’école primaire, les principaux problèmes de santé sont les blessures, les infections (dont la grippe et la pneumonie), la malnutrition, les maux de dents et des problèmes plus graves tels que l’hyperactivité avec déficit de l’attention, ou les malades chroniques.

À l’école secondaire, les enfants présentent surtout les problèmes suivants : consommation d’alcool et de drogues, blessures, violences, grossesse, infections sexuellement transmissibles, blessures sportives, maux de dents et troubles mentaux, psychosociaux ou affectifs.

Les programmes de santé de “Filiassur assurance” en milieu scolaire disposent d’une équipe interdisciplinaire constituée de médecins, d’infirmières, de dentistes, de travailleurs sociaux, de conseillers en orientation scolaire, d’orthopédagogues, de psychologues, de cadres scolaires, de parents et d’élèves.

  Les missions de l’infirmière scolaire :

De nombreuses infirmières en milieu scolaire ont un diplôme de 1er cycle universitaire.

Des modèles novateurs faisant appel aux infirmières de pratique avancée pourraient parfaitement s’appliquer dans ce milieu et permettre de fournir les soins de santé primaires.

En effet, il existe certains programmes de soin en milieu scolaire qui offrent des soins communautaires et dans le cadre desquels des infirmières de pratique avancée pourraient effectuer des examens physiques, poser certains types de diagnostics et traiter des élèves à l’aide d’ordonnances permanentes pour des épisodes circonscrits de maladies aiguës, ou pour des maladies chroniques connues.

L’infirmière en milieu scolaire peut donc agir à titre de soignante, d’éducatrice sanitaire, de consultante et de conseillère.

Elle collabore avec les élèves, les parents, les cadres et d’autres professionnels de la santé, et des services sociaux en vue de résoudre les problèmes de santé des élèves.

Elle effectue des tests de dépistage, donne de la formation en soins de base pour les blessures et des maux légers, administre des médicaments, participe au déploiement des campagnes d’immunisation des élèves et contribue, avec l’équipe d’enseignement, à repérer les élèves qui présentent des problèmes de santé.

Elle doit bien évidemment, connaître les règlements s’appliquant aux enfants d’âge scolaire et préscolaire, lorsqu’il y a des services de garde associés à l’école, comme ceux qui imposent d’exclure de l’école les élèves atteints de maladies transmissibles ou porteurs de parasites comme les poux et la gale.

L’infirmière en milieu scolaire joue souvent le rôle de consultante en éducation sanitaire auprès des enseignants.

En plus de livrer de l’information sur les pratiques sanitaires, d’offrir des cours sur la santé ou de participer à l’élaboration du programme scolaire dans ce domaine, elle peut être appelée à donner de la formation et du soutien à un enseignant et aux élèves de sa classe lorsque l’un d’entre eux présente un problème particulier, une difficulté chronique, une incapacité ou une maladie comme l’hémophilie ou le syndrome d’immunodéficience acquise (sida).