Les stratégies des sociétés de gestion françaises pour 2019 !

A Plus Finance est une société de gestion indépendante, créée en 1999 par Frédéric Bayol (le directeur général) et Niels Court-Payen (le président). Cette dernière est spécialisée dans la multigestion et le capital investissement. Cette activité se focalise notamment sur les secteurs dynamiques : médias, industrie, e-business, environnement, technologies de l’information….
Même si les investisseurs sont généralement minoritaires, cette société souhaite développer une très forte proximité avec les responsables des entreprises en portefeuille afin de favoriser une approche consensuelle des relations entre actionnaires. Cette dernière s’implique dans la gouvernance des entreprises à travers une participation active au Conseil de surveillance ou au Conseil d’Administration.

En matière de financement de l’économie réelle, A Plus Finance accompagne les moyennes et petites entreprises déjà bien établies dans leurs activités.
Ses investissements sont réalisés soit en dette à travers des obligations à bons de souscription d’actions ou des obligations convertibles, soit en capital (toujours minoritaires).
La qualité de quasi fonds propre de ce type de financement qui mixe droit d’accès au capital et dette permet, par ailleurs, de structurer des opérations alignant les intérêts de l’investisseur et ceux de l’entrepreneur.
Les solutions obligataires sont, en effet, de plus en plus recherchées par les actionnaires et dirigeants des entreprises vu qu’elles permettent d’éviter la dilution du capital tout en disposant de ressources à long terme.

Comment réussir son investissement boursier ?

Diversifier ses placements

La diversification est une étape très importante. Elle est une règle impérative. Il ne faut jamais concentrer son investissement sur deux ou trois titres. L’épargne doit être répartie sur plusieurs secteurs et plusieurs titres.
La bourse n’est risquée à long (ou moyen) terme que pour les investisseurs (les actionnaires) qui ne respectent pas la règle de diversification. En revanche, évitez une très grande dispersion. Chaque investisseur doit posséder au minimum 7 000 euros de chaque titre.

Investir à long terme

Afin d’obtenir une performance acceptable, il faut dorénavant accepter une dose de risque et donc investir une grande partie de son épargne sur les marchés boursiers. Il faut également savoir vendre au bon moment.
Ne cédez pas à la panique (ou à la peur) à la moindre turbulence. En bourse, tant qu’on n’a pas vendu, on n’a rien perdu. À longue échéance, les cours remonteront : les actions sont un placement à long terme. Donc il faut savoir vendre au bon moment. Fixez-vous des limites de plus-values à atteindre !
Mais n’oubliez pas de conserver un volant de liquidités. Cela vous permettra de profiter d’opportunités d’achat et également, de faire face à des besoins imprévus.