La place des PME dans le développement économique

Les PME et la gestion financière

La gestion des stocks

Les stocks sont un actif très important des entreprises, et leur gestion peut à la fois contribuer à sa bonne performance ou la pousser vers la faillite. La disponibilité des stocks de produits finis permet à l’entreprise de répondre immédiatement aux besoins des clients alors que si l’entreprise est en rupture de stock, elle peut perdre une commande ou perdre définitivement un client qui pourra s’approvisionner ailleurs et développer une relation avec un autre fournisseur. Un gestionnaire prudent aura ainsi tendance à maintenir un niveau élevé d’inventaire alors qu’un gestionnaire plus agressif préférera réduire cet inventaire pour diminuer les coûts de stockage, ce qui comprend les coûts liés à leur entreposage et donc l’espace physique, leur entretien et leur surveillance. Fournir à ses clients les stocks demandés au moment voulu constitue une composante importante de leur satisfaction. Le gestionnaire doit donc trouver un équilibre entre assumer des coûts de financement et de stockage pour pouvoir répondre aux besoins des clients, ou prendre le risque de devoir produire rapidement sous contrainte et perdre un client qui pourrait ne pas être très patient ! Le niveau optimal d’inventaire réduit les coûts de rupture et de perte de clients, protège également des fluctuations des prix et affecte positivement la rentabilité de l’entreprise. Il existe plusieurs méthodes pour déterminer les niveaux maximum et minimum d’inventaire et celles qui sont les plus utilisées sont basées sur la quantité économique à commander, le taux de rotation, les prévisions de vente, le jugement du dirigeant/responsable et l’expérience passée.

Gestion des comptes clients

La gestion des comptes clients, tout comme la gestion des stocks, exige des compétences spécifiques et une attention soutenue pour éviter à l’entreprise de subir des déficits de caisse qui pourraient être fatals. La gestion des comptes avec les clients exige du doigté pour savoir comment obliger un client retardataire à acquitter les sommes dues sans qu’il se tourne vers un compétiteur, ce qui est tout à fait possible. Une entreprise qui n’aura pas imposé une ligne directrice ferme à ses clients sera toujours vulnérable aux mauvais comportements. En revanche, celle qui exprime son intolérance pour les retards de paiement arrive à se faire respecter et à attirer les bons payeurs. Rappelons que les comptes clients en retard nuisent aux liquidités de l’entreprise de deux façons. D’une part, ces montants ne sont pas disponibles pour régler ses engagements ; d’autre part, ces comptes ne peuvent être utilisés en garantie pour l’obtention d’un emprunt bancaire. La société de gestion “A Plus Finance” peut aider l’entreprise à trouver des financements bancaires.
Le laxisme dans la surveillance des comptes clients entraîne donc une double conséquence sur les entreprises.
A Plus Finance accompagne les PME déjà établies dans leurs activités. Elle intervient dans tous les secteurs innovants.