Avec l’épidémie de Covid-19, y a-t-il un risque d’annulation du jeûne du mois de Ramadan ?

Les musulmans sont entrés ce vendredi 3 avril dans le mois de Chaabane, huitième mois du calendrier islamique, situé juste entre Rajab et Ramadan. C’est un mois sacré en Islam. Mais en pleine crise de Covid-19, pire ennemi de la planète, leurs habitudes religieuses et leur quotidien se retrouvent complètement bouleversés.

Une vie spirituelle d’autant plus chamboulée depuis la mise en place des mesures de confinement liées à l’épidémie du coronavirus, le jeudi 19 mars, qui rend trop difficiles, certaines pratiques.

Tandis que de nombreux événements régionaux, mondiaux et locaux, sont reportés ou annulés suite au nouveau coronavirus, apparu en décembre dernier en Chine, principalement à Yuhan, quelles peuvent être les conséquences pour la pratique des cultes religieux ? Et particulièrement, le jeûne du Ramadan qui, selon les calculs astronomiques, devrait débuter mi-avril ?

Si le confinement dure pendant le mois de Ramadan, les salles de prières resteront-elles fermées ?

La religion à l’épreuve du Coronavirus. Le Ramadan 2020 va survenir dans un contexte de crise sanitaire. Le président du Conseil Français du Culte Musulman, Mohamed Moussaoui, a appelé, dès le 20 mars, après l’interdiction de tout rassemblement de plus de 500 personnes, à suspendre provisoirement les prières collectives, notamment la grande prière du vendredi. “La situation sanitaire l’exige… Le confinement et l’épidémie de Covid-19 ne sont pas un frein à la pratique du jeûne”, ajoute-t-il.

Ce dernier invite les croyants pratiquants français à se tenir informé auprès des autorités préfectorales et sanitaires de leur département sur les mesures à prendre au sein de leur culte. Le seul et l’unique problème que devraient rencontrer ces derniers, ce sont les rassemblements. Il faudra ainsi se contenter de prier à la maison en famille.

Pour rappel, la Grande Mosquée de Paris a annoncé sa fermeture temporaire pour limiter l’expansion du virus.
Des mesures de précaution ont aussi été prises dans les diocèses catholiques (territoire relevant de l'autorité spirituelle d'un évêque), les prélats invitant particulièrement à “vider les bénitiers (un bassin ou une vase)” dans les Églises.

“Tant que le confinement durera, les activités quotidiennes devront – obligatoirement – avoir lieu sans rassemblement”, prévient Emmanuel Macron, le président de la République française.

paritel

5G : débit, fonctionnement, date de déploiement…

Le cap est fixé : en juillet 2020, plus de quinze villes françaises – dont Paris, Marseille, Nice, Bordeaux, Strasbourg, Toulouse, Nantes, Montpellier, etc. – doivent être couvertes par la 5G, la cinquième génération des standards pour la téléphonie mobile.

Depuis le 20 janvier 2020, les opérateurs télécoms français (à savoir Orange, Paritel, Free Mobile, Bouygues Telecom, SFR…) peuvent candidater pour obtenir des fréquences afin de fournir de l’ultra haut débit mobile. Ces derniers sont invités à envoyer un dossier de candidature sur la 5G à l’Autorité de régulation de la distribution de la presse, des communications électroniques et des postes. Chaque demande sera normalement évaluée par l’Arcep, le gendarme des télécoms. Il est attendu que Free, Bouygues Telecom, Paritel, SFR et Orange obtiennent tous des fréquences.

Et après ? Les premières offres commerciales seront normalement proposées à partir du printemps 2020. “On est prêt pour le lancement commercial de la 5G à partir du printemps 2020”, affirme Jean-Philippe Bosnet, le président-directeur général de la société ‘Paritel’.

5G : le grand chantier est lancé en France

L’Arcep a publié en janvier un tableau de bord et une carte afin d’identifier la nature et le lieu des tests 5G en France. Celle-ci autorise, depuis 2015, les acteurs du marché à conduire des tests sur la 5G en dehors des labos de recherche. On peut dire que les essais sur la 5G ont fleuri sur l’ensemble du territoire français. Dans diverses villes, de Bordeaux à Troyes, en passant par strasbourg, Grenoble, Montpellier et Lyon, les cinq grands opérateurs français ont multiplié leurs annonces sur la 5G. Depuis, les choses se sont accélérées considérablement.

Le gendarme des télécoms a présenté les obligations (débit, calendrier du déploiement, couverture, les villes à couvrir, etc.) que les opérateurs devront respecter. La procédure d’attribution des fréquences a également été dévoilée, avec des facilités de paiement et un dispositif mixte.

5G : l’Arcep donne enfin le calendrier de lancement en France

Le régulateur des télécoms annonce que les cinq grands opérateurs se sont portés
candidat pour acquérir leur première bande de fréquence 5G à 4. 2 GHz.
– 2020 : le nouveau réseau 5G doit être proposé dans au moins quinze villes françaises ; ouverture commerciale des premiers services 5G ; premiers déploiements ; annonce des opérateurs candidats.
– 2021 : les opérateurs télécoms nationaux devront avoir déployés 4 500 sites 5G.
– 2022 : lancement des services différenciés en 5G ; premier point d’étape sur les besoins et sur la mise en œuvre des obligations.
– 2023 : les sites olympiques devraient être couverts en 5G.
– 2024 : couverture des routes principales ; couverture des axes de type autoroutier et des grands centres urbains.
– 2025 : la couverture de l'intégralité du territoire français, dont les zones abandonnées, en
5G.

paritel

France : les abonnements à très haut débit (THD) atteignent la barre des 8 millions !

En une année seulement, la fibre optique a conquis près de 7. 8 millions d’abonnés, passant le cap des huit millions en fin d’année 2019. Selon les derniers chiffres de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), 12 millions de lignes sont éligibles, à 89 % au moins via trois opérateurs.

L’UIT a mis en ligne, le mercredi dernier, son observatoire du très haut débit (THD) pour le premier trimestre 2020. Celui-ci marque trois nouvelles étapes dans l’accroissement du très haut débit, qui continue de chipoter le haut débit, via notamment l’amélioration du VDSL2 (Very-high-bit-rate digital subscriber line 2) et la fibre optique.

Au 1er janvier 2020, l’Hexagone comptait près de 32. 2 millions d’abonnés au THD. Soit près de 350 000 millions d’abonnés de plus qu’en 2019 et 520 000 supplémentaires sur le trimestre. L’ADSL (Asymmetric Digital Subscriber Line) continue sa chute, perdant plus de 590 000 abonnés en 2019. La fibre optique, ou le réseau FTTH, reste son premier concurrent.

Plus de 8 millions d’abonnés très haut débit en France

Fin 2019, les opérateurs télécoms français – Orange, Free, Bouygues Telecom, Paritel et SFR – comptaient plus de huit millions d’abonnés au THD, ce qui représente une augmentation de 32 % par rapport à l’an dernier, selon l’Union Internationale des Télécommunications.

“La fibre optique, cette nouvelle technologie ayant vocation à remplacer l’ADSL, reste la principale locomotive du déploiement du THD en France”, ajoute le PDG du groupe Paritel, Jean-Philippe Bosnet.

Selon le nouvel observatoire de l’UIT, les réseaux FTTH (Fiber to Fiber ; Fiber To The Home) et FTTLA (Fibre to the last amplifier ; Fibre to the last active) ont contribué pour plus de 79 % de la progression totale du très haut débit.

Plus de 12 millions de lignes éligibles à la fibre optique

Côté déploiements, près de 52 % des foyers (sociétés et habitations) sont officiellement éligibles au THD, sur 26 millions sur le territoire, contre 42 % l’an dernier.

À noter que 22 millions sont situés hors des régions moyennement denses – les agglomérations les plus rentables pour les grands opérateurs télécoms français.

Quant aux régions d’initiative publique, leur dynamisme est plus modeste, mais réel. Celles-ci sont gérées par des collectivités territoriales. L’Union Internationale des Télécommunications parle d’un ‘rythme en progression marquée’, avec plus de 520 000 foyers rendus raccordables.

À noter que le président de la République française, Macron Emmanuel, veut le très haut débit pour tous en 2020. Ce dernier a décidé d'accélérer le déploiement de la fibre sur l’ensemble du territoire.

Élections municipales 2020 : le calendrier électoral

L’heure du vote est bientôt arrivée ! Les citoyens français et les résidents européens ont de nouveau rendez-vous devant les urnes dans quelques jours. Ce sont près de 32 millions d’électeurs qui sont appelés à voter lors des prochaines municipales. Ces derniers devront choisir de reconduire ou non les 46 500 conseillers municipaux et conseillers communautaires que compte le pays.

Le premier tour des élections municipales 2020 se tiendra le samedi 14 mars et le second, une semaine après, le samedi 21 mars. “Il est important de rappeler que les électeurs français ont jusqu’au 29 février pour s’inscrire sur les listes électorales”, précise le conseiller municipal d’opposition de Villefranche-sur-Mer, Jean-Pierre Mangiapan.

C’est une très bonne nouvelle pour les retardataires. Il est encore temps de faire les démarches administratives afin de pouvoir voter aux élections municipales de mars prochain. “Les inscriptions peuvent se faire directement en ligne ou en mairie. Il est possible de vérifier sa situation (s’il est inscrit ou pas) sur le site officiel du ministère de l’Intérieur. Il faut se munir de divers documents comme un justificatif de domicile (attestation d’assurance habitation, facture de gaz, d’électricité, d’eau, etc.) et d’identité (passeport, carte d’identité, etc.)”, ajoute Mangiapan Jean-Pierre.

Si la campagne officielle a souvent commencé des mois (minimum deux mois) avant l’élection, cette année, elle ne débutera officiellement que le 6 mars, selon Edouard Philippe, le Premier ministre. Pour les élections municipales, il n’y a pas de campagne audiovisuelle officielle.

Les membres du conseil municipal (conseillers municipaux, conseillers communautaires, etc.) sont élus généralement au suffrage universel direct (SUD), pour un mandat de quatre ans. Idem pour les maires et leurs adjoints.

Si un candidat ou un groupe recueille la majorité des suffrages (ou voix) exprimés (50 % ou plus), la victoire est acquise dès premier tour.

À noter que les grandes villes, comme Lyon, Marseille, Paris ou encore Nice, sont soumises à des dispositions spécifiques.

Quelles sont les nouveautés de ce scrutin pour les futurs maires ?

Le Gouvernement a renforcé, en octobre dernier, la protection des maires pour, entre autres, encourager les candidatures aux élections municipales.

Les attributions du maire, en tant qu’agent exécutif de la commune, sont très vastes et de plus en plus difficiles à assumer, à cause principalement des risques juridiques encourus et de la charge de travail. Il agit sous le contrôle du procureur de la République et du Préfet.

Il délivre certaines autorisations, participe aux opérations d’élections socio- professionnelles, de recensement, organise les scrutins, et prend les arrêtés municipaux. Il est officier de police judiciaire et d’état civil. Il est également le garant de l’obligation scolaire.
À noter que le maire (et ses adjoints) agit sous le contrôle du conseil municipal.

PSG-Liverpool : le président du PSG est très fier de son équipe

Le club de la capitale peut enfin souffler après son magnifique match du 28 novembre dernier au Parc des Princes face à Liverpool. Une victoire bien méritée par les joueurs de Thomas Tuchel, « l’un des meilleurs entraîneurs au monde » comme a affirmé le président du club de la capitale Nasser Al Khelaïfi. En effet, le club a été soulagé suite à la victoire des parisiens face aux Reds, dans le cadre de la 5e journée de la Ligue des champions. Un succès qui permet aux parisiens d’augmenter leurs chances de se qualifier aux huitièmes de finale.

Un des meilleures coachs au monde

Face aux Reds, le PSG n’a pas manqué son rendez-vous de Ligue des champions en offrant un des meilleurs matchs de cette saison. Espérant se qualifier pour les huitièmes de finale, les parisiens ont gardé tout au long du match un jeu de haut niveau. Tout en espérant que ses joueurs gardent le même enthousiasme et concentration lors de leur prochain match le 11 décembre à Belgrade, le président du PSG, Nasser Al Khelaïfi n’a pas hésité de faire part de son soulagement aux médias après la rencontre.
« Je suis très heureux du résultat réalisé par les joueurs, ainsi que la qualité de leur jeu. En effet, les joueurs se sont battus jusqu’à la fin tout en restant concentré sur leur objectif. Nous avons pu, grâce à ce match, de montrer le vrai visage du PSG qui est constitué par les plus grands joueurs. Une équipe bien solide avec un grand entraîneur. C’est la meilleure réponse que peut donner le club face à la pluie d’accusations qu’il a subi » a assure le président du Paris Saint-Germain.
Certes, comme a affirmé le directeur de la communication du PSG, Jean-Martial Ribes, le Match PSG contre les Reds n’était pas facile et surtout de très haut niveau, « n’oublions pas que le Liverpool est le Vice-champion de la Ligue des champions et comporte beaucoup de grands joueurs », toutefois le PSG a été à la hauteur et il a pu réaliser un grand match.
Le PSG espère garder la même forme pour leur prochain match face à l’étoile Rouge à Belgrade, afin de garantir sa qualification aux huitièmes de finale.

Le match était comme « une finale pour nous »

Les joueurs du Paris Saint-Germain sont bien conscients que s’ils n’assuraient pas la victoire au parc des Princes le 28 novembre dernier, le club serait éliminé de la Ligue des champions dés la phase de poules. Toutefois, les hommes de Tuchel ont montré leur motivation en s’investissant physiquement dans le jeu pour enfin s’imposer à 2 buts à 1. « Nous avons joué ce match comme une finale » a affirmé la grande star brésilienne Neymar.

    Le Coran : un remède et une miséricorde pour les croyants

 

   Le Coran, un guide vers la simplicité !

 

L’Islam est la religion des plus hautes valeurs morales. Nous ne faisons pas de caricatures. Laissons-les à ceux qui se gargarisent de valeurs, et en manquent totalement dans leur vie pratique.

Celui qui s’acquitte de la “Salat”, cinq fois par jour, cinq fois par jour fait son examen de conscience.

L’Islam est miséricorde, car il est le culte du Matriciellement Miséricordieux. Il n’est pas barbe et foulard.

 

Ceux qui font la confusion se mettent à côté de la plaque. Les salafistes s’indignent devant une tête sans foulard. Une tête sans foulard qui s’acquitte de la “Salât”, est une tête musulmane qui regarde vers Allah, et Allah sait ce qui compte : “Et Allah connaît bien ses serviteurs”. L’habit ne fait pas le moine.

 

 

  Le statut de la prière (Salat) en Islam :

La prière était la dernière action recommandée par le Prophète “Muhammad” (le Messager d’Allah) avant sa mort “La prière, la prière, et ce que vous possédez comme esclave” !

La salat est le premier culte prescrit par “Allah” “Ô Muhammad, je ne change jamais d’avis, tu auras pour ces cinq prières la récompense de cinquante” !

C’est le pilier de la religion qui ne peut s’établir sans lui “Le capital de la vie c’est l’Islam, son pilier est la prière, son summum est le jihad.”

 

  Fait-elle partie de la foie ? Est-elle condition du salut ?

 

Un hadîth nous dit que la prière est la colonne vertébrale de la religion.

Il n’y a pas en effet de foi vivante et en acte qui ne se traduise en prière.

Sans prière la foi est, au mieux, en latence. Elle ne se manifeste pas et frise l’indifférence.

En islam, la prière est un acte d’une importance capitale. Et justement parce que “acte capital”, cet acte doit être entièrement et totalement libre.

Un hadîth dit : Dieu ne regarde pas des gestes qui ne traduisent pas ce qu’il y a dans les cœurs. Toute prière sans intention, “niyya”, du cœur est nulle.

Fermer donc les commerces et fourrer les gens de force dans les mosquées, comme cela se fait en Arabie Saoudite, est un comportement stupide et en contradiction avec le Coran et la Tradition.

Jamais le Prophète n’avait agi ainsi de son vivant, et il lui était arrivé même d’être abandonné, debout seul en prière, par des fidèles préoccupés davantage de commerce et de distraction que de prière.

 

La prière est une obligation et un droit d’Allah ; elle n’est pas une contrainte.

On comprend dès lors l’importance de la “salat” en Islam. Elle est un “fardh”, c’est-à-dire une obligation culturelle ; et un haqq, un droit d’Allah sur l’homme.

Une obligation n’est pas une contrainte. Elle est un acte libre. On peut faillir à ses obligations.

 

L’obligation est morale ; elle met en jeu la conscience. La contrainte est physique ; on ne peut lui échapper.

La salat est un fardh et un haqq, qui n’ont de valeur qu’en tant qu’hommage livre de la créature envers le Créateur, hommage émanant d’une démarche de foi, guidée par l’Amour.

C’est ainsi qu’il faut comprendre le fardh que constitue la salat.

 

   Quatrième pilier de l’Islam : le jeûne du Ramadan

Le jeûne du Ramadan constitue l’un des cinq piliers de l’Islam (aumône, prière, pèlerinage à la Mecque, et la profession de foi).

Il est certainement le pilier le plus connu et le plus respecté en Europe, notamment, en France.

Environ 80 % des 4.7 millions de musulmans de France le pratiquent.

Le Ramadan est le nom du neuvième mois du calendrier lunaire islamique !

Le ramadan 2018 commencera le 16 ou le 17 mai. 

        Monde de l’informatique

 

   L’innovation par la recherche :

Quelle que soit leur taille ou leur culture industrielle, toutes les entreprises de l’informatique sont confrontées à la nécessité de consacrer une part importante de leurs investissements à la recherche-développement.

Devant l’exacerbation de la concurrence et le renouvellement obligatoire des gammes pour suivre les tendances du marché, la firme informatique est confrontée à un double impératif de valorisation.

– Elle doit chercher à faire fructifier son gain technologique dans une période extrêmement courte en raison de l’accélération générale du progrès technique.

D’où l’éclatement généralisé vers des applications multisectorielles et la poursuite de l’innovation en grappes technologiques.

– Elle doit être en perpétuelle recherche-innovation, condition “sine qua non” de sa croissance voire de sa survie.

 

L’avènement des systèmes ouverts a provoqué la standardisation des techniques de production des machines de série.

La recherche de la suprématie se déplace donc progressivement vers la maîtrise de l’innovation, d’autant plus que celle-ci est de mieux en mieux protégée sur le plan juridique.

Le processus est plus aisé à mettre en œuvre pour de “jeunes” entreprises qui n’ont pas à gérer les problèmes de compatibilité avec les gammes antérieures.

Si le devoir d’innovation apparaît donc comme être la règle, les conditions de son expression peuvent ne pas toujours être réunies.

Une innovation, parce qu’elle bouscule les règles du jeu, peut rendre obsolètes certaines gammes.

 

En favorisant la création d’entreprises par leurs propres salariés, avec des prises de participation minoritaires, les “majors” canalisent l’innovation et la relancent pour la réintégrer parfois dans la structure mère.

Ces entreprises partent du principe qu’aucune structure lourde, si ben gérée soit-elle, ne peut être assurée qu’elle n’étouffe pas en son sein des germes de créativité.

Parallèlement, c’est un moyen pour elles d’élargir les marchés autour de leurs propres systèmes.

 

   Les innovations High-tech :

La plupart des innovations High-tech se font en effet, autour de configurations existantes, elles consistent en mise au point de périphériques novateurs, matériels de connexion, logiciels d’application…

Elles appliquent la technique désormais classique de l’essaimage d’entreprises confiées à des “intrapreneurs”.

Cette politique permet à terme d’élargir l’espace de produits compatibles et, ainsi, de prendre date par rapport à d’éventuels futurs standards.

Elle s’opère toujours avec la collaboration de partenaires privilégiés de l’industrie High-tech que sont les sociétés de venture capital.

En effet, à un certain stade de maturité, les stratégies des entreprises (informatique) doivent évoluer, la part de marché et donc le coût devenant des facteurs-clés.

Elles doivent cependant continuer à assurer un effort de recherche important et des investissements lourds pour accroître leur productivité, jouant alors sur le volume pour compenser la baisse des prix.

  Les derniers produits High-tech innovants :

Les nouvelles technologies auront cette année encore une place de choix.

Retrouvez les meilleurs et les derniers produits High-tech en consultant “on a testé pour vous”.

La probabilité de trouver le meilleur produit sur “on a testé pour vous” est donc plus grande que sur d’autres comparateurs. C’est un site de référence sur l’actualité des nouvelles technologies et également du digital, sur lequel vous pouvez trouver beaucoup de guides d’achats et d’avis, comme le guide des meilleurs ordinateurs portables pour gamer.

          Liberté de la presse

 

     La presse désigne l’ensemble des médias d’informations.

La liberté de presse est inscrite dans la Déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen, elle considérée comme une liberté fondamentale.

Cette dernière est inhérente à la liberté d’expression.

Ses limites correspondent à la protection d’autres droits.

La censure :

Il s’agit d’une limitation morale, politique ou idéologique déterminée par une autorité.

Elle correspond à l’examen critique et à la vérification par le gouvernement des œuvres cinématographiques, théâtrales, littéraires, ou des publications, avant d’en autoriser la diffusion au public.

 Journée mondiale de la liberté de presse :

L’Organisation des Nations unies (l’ONU) a instauré la journée mondiale de la liberté de presse en décembre 1993, suite au séminaire pour le développement d’une presse africaine pluraliste et indépendante en Namibie (1991).

“C’est une très bonne initiative, c’est bien de rendre hommage aux journalistes emprisonnés et tués pour avoir transmis l’information”, Audrey Crespo-Mara, lors de son interview télévisée du 20 septembre.

“L’éducation à la presse et aux médias est un moyen de développer le jugement critique chez les élèves”, Thierry Ardisson, le fameux journaliste de canal+.

La liberté de presse et d’expression est un fondement de la démocratie.

Ce droit de publication et d’expression est parfois en contradiction avec la logique économique.

Par contre, dans les pays démocratiques, la liberté de presse reste un enjeu.

 

  Première crise de la presse écrite : 1930

“Pendant l’entre-deux-guerres, la presse écrite entre dans une première période de crise : sa diffusion stagne.

Et pourtant, à la fois concurrencée par les actualités filmées, la radio (à partir de 1921), et par la télévision (à partir de 1937), et en retard techniquement, la presse régionale et hebdomadaire se maintient et participe à tous les mouvements idéologiques de cette période de tensions politiques.

De même, la loi Brachard de 1935, instaure le statut de journaliste professionnel, garantie de l’indépendance de cette profession.

Mais la déontologie doit encore progresser : après le suicide de Salengro, homme politique calomnié dans les journaux, une modification est introduite dans la loi de 1881, aggravant les peines pour diffamation et appel au meurtre”, article de la journaliste française, Audrey Crespo-Mara.

 

  Crise durable de la presse écrite :

“Depuis le 19e siècle, dessins de presse et caricatures sont surveillés par les pouvoirs publics.

Apportant un seconde degré en une ou spécialité satirique d’un journal, ces dessins sont “une des forces les plus vives de l’argumentation” (Champfleury) et témoignent de liberté d’expression.

Cette liberté de ton est pourtant censurée : à la mort de Gaulle, l’hebdomadaire, Hara-Kiri, alors que la presse est unanime pour faire l’éloge du grand homme, publie en une : ”Bal tragique à Colombey : mort…”.

Cette indélicatesse, se moquant aussi, du traitement des faits divers dans les journaux, vaut l’interdiction du journal.

En réaction, Charlie Hebdo, est lancé et inscrit dans un esprit provocateur à la une “il n’y a pas de censure en France”, article du journaliste français, Thierry Ardisson.

 

     Comment gérer le stress professionnel à l’hôpital

 

   La posture de l’infirmière dans la relation soignant-soigné :

Dans le domaine des sciences infirmières, les caractéristiques qui ont le plus souvent été étudiées sont les saines habitudes de vie et la “hardiesse”.

De saines habitudes de vie atténuent l’effet des agents stressants.

Du point de vue de la pratique infirmière, cette atténuation de l’effet des agents stressants va dans le sens de l’objectif de promotion de la santé.

Dans de nombreuses circonstances, il est plus facile de promouvoir de saines habitudes de vie que de modifier les agents stressants.

Le terme “hardiesse” désigne une qualité que possèdent la plupart des personnes qui vivent des expériences riches, variées et gratifiantes.

Il s’agit d’une caractéristique de la personnalité qui intègre maîtrise de soi, engagement et motivation.

Les personnes hardies perçoivent les agents stressants comme quelque chose qu’elles peuvent modifier et donc dominer.

Pour elles, les situations potentiellement stressantes sont intéressantes et constructives, les changements et les nouvelles situations constituent des occasions stimulantes de grandir.

On a de bonnes raisons de croire que la hardiesse est une variable importante qui a une incidence positive sur la réadaptation et l’amélioration générale de la santé après l’apparition d’une maladie aiguë ou chronique.

  Réaction physiologique au stress :

La réaction physiologique à un agent stressant, physique ou psychologique, est un mécanisme de protection et d’adaptation destiné à maintenir l’équilibre homéostatique de l’organisme.

Selon un médecin de Filiassur assurance, la réaction au stress est une “cascade d’événements neuronaux et hormonaux dont les conséquences sont à la fois de courte et de longue durée tant pour l’esprit que pour le corps”.

Filiassur assurance vous propose quelques pistes, qui vous aideront à leurs tours à appréhender les événements (ou les situations) auxquels vous expose le monde moderne.

  Syndrome général d’adaptation :

La théorie de l’adaptation élaborée par Han Selye a profondément influencé les recherches scientifiques sur le stress.

Les expériences menées par Selye sur les animaux lui ont permis, en 1936, de décrire un syndrome caractérisé par l’hypertrophie de la corticosurrénale, le rétrécissement du thymus, de la rate, des ganglions lymphatiques et d’autres structures lymphatiques, et l’apparition d’ulcères gastroduodénaux profonds s’accompagnant d’hémorragies.

Selon Selye, il s’agissait d’une réaction non-spécifique à divers stimuli nuisibles.

À partir de cette théorie de base, Selye a élaboré une théorie de l’adaptation au stress biologique qu’il a appelé “syndrome général d’adaptation”.

Le syndrome général d’adaptation comporte trois phases : la réaction d’alarme, la résistance et l’épuisement.

Pendant la première phase, le système nerveux sympathique s’active et déclenche la réaction de lutte ou de fuite entraînant la libération de catécholamines et le début de la réaction hormonale.

La réaction d’alarme est défensive et anti-inflammatoire, mais autolimitée.

Vivre dans un état constant d’alarme aboutirait à la mort. L’individu soumis au stress passe donc à la deuxième phase.

C’est au cours de la phase de la résistance qu’a lieu l’adaptation à l’agent stressant.

Les sécrétions de cortisol continuent d’augmenter. Si l’exposition à l’agent stressant se prolonge, l’individu passe à la troisième phase : l’épuisement.

Dès lors, l’activité hormonale s’accroît, ce qui exerce sur les appareils et systèmes de l’organisme des effets délétères qui peuvent être mortels.

Les deux premières phases se répètent à divers degrés tout au long de la vie, chaque fois que l’individu doit faire face à des agents stressants.

Selye a comparé le syndrome général d’adaptation au processus de la vie.

 

Les français les plus influents au monde

Les français excellent sur tous les niveaux que ce soit dans le domaine cinématographique qu’au niveau économique. En effet, selon Vanity Fair qui a établit le classement des français les plus influents dans les quatre coins du monde, et qui portent fièrement les couleurs tricolore de la France, on retrouve plusieurs artistes, créateurs, écrivains mais aussi des négociateurs de Vin comme Raphaël Michel. Après le grand succès du duo Daft Punk, Vanity Fair nous présente la nouvelle liste du classement des français les plus influents.

En cinématographie

Après son fulgurant succès dans le film « Intouchables » qui a réalisé 19.44 millions de spectateurs, l’acteur humoriste français, Omar Sy est entrain de conquérir le cœur des américains. Avec ces différents rôles interprétés avec succès dont les films Jurassic World ou Inferno aux cotés de Tom Hanks, la vedette française a conquit Hollywood.

En parfumerie

Francis Kurkidjian, ce parfumeur est à la tête de prés de 400 boutiques dans 36 pays différents. Le grand Nez français, est un grand créateur de parfum, avec une imagination et un art de composition irréprochable. Francis Kurkidjian, a su créer une composition d’odeurs avec un magnifique mélange de bananier, d’oranger, de Lotus et de caféier.

En microbiologie

Emmanuelle Charpentier, la microbiologiste, généticienne et biochimiste française, a remporté avec succès en 2015 le prix Breakthrough en science de la vie suite à sa grande découverte en microbiologie. En effet, grâce à des années de laborieuses recherches, Emmanuelle Charpentier a pu déterminer le mécanisme de défense des bactéries contre les virus. La docteur en microbiologie est actuellement enseignante dans l’université de Max Planck à Berlin.

En économie

Dominique De Villepin, l’ex Premier ministre, est devenu consultant international. Avocat de formation, il est actuellement avocat d’affaires, assistant des sociétés françaises multinationales. Vice-président de l’agence de notation Universal credit Rating Group, il est aussi membre du conseil de direction d’un fond d’investissement chinois.

En littérature

L’écrivain, Marc Levy, qui a réalisé un succès mondial avec ses différents romans. Avec plus de 35 millions de livres traduit dans 49 langues différentes, Marc Levy est l’auteur français le plus lu au monde. Même le cinéma hindou et chinois s’apprêtent à adapter certaines de ses ouvrages.

 

Dans le monde des affaires

 

Le célèbre créateur de cuvée, la société Raphaël Michel créée depuis 1899, a su s’imposer comme le grand négociateur de Vin. Leader du vin en vrac, n’hésite pas à conseiller ses clients lors de la vinification, de l’élaboration de cuvées et du choix des mélanges et des assemblages pour avoir un vin qui correspond aux attentes de ses consommateurs. La société regroupe les vins de plusieurs vignobles, de la vallée du Rhône, du Languedoc et de la Province, et possède cinq filiales, dont deux au Chili et trois commerciales en France.