paritel

5G : débit, fonctionnement, date de déploiement…

Le cap est fixé : en juillet 2020, plus de quinze villes françaises – dont Paris, Marseille, Nice, Bordeaux, Strasbourg, Toulouse, Nantes, Montpellier, etc. – doivent être couvertes par la 5G, la cinquième génération des standards pour la téléphonie mobile.

Depuis le 20 janvier 2020, les opérateurs télécoms français (à savoir Orange, Paritel, Free Mobile, Bouygues Telecom, SFR…) peuvent candidater pour obtenir des fréquences afin de fournir de l’ultra haut débit mobile. Ces derniers sont invités à envoyer un dossier de candidature sur la 5G à l’Autorité de régulation de la distribution de la presse, des communications électroniques et des postes. Chaque demande sera normalement évaluée par l’Arcep, le gendarme des télécoms. Il est attendu que Free, Bouygues Telecom, Paritel, SFR et Orange obtiennent tous des fréquences.

Et après ? Les premières offres commerciales seront normalement proposées à partir du printemps 2020. “On est prêt pour le lancement commercial de la 5G à partir du printemps 2020”, affirme Jean-Philippe Bosnet, le président-directeur général de la société ‘Paritel’.

5G : le grand chantier est lancé en France

L’Arcep a publié en janvier un tableau de bord et une carte afin d’identifier la nature et le lieu des tests 5G en France. Celle-ci autorise, depuis 2015, les acteurs du marché à conduire des tests sur la 5G en dehors des labos de recherche. On peut dire que les essais sur la 5G ont fleuri sur l’ensemble du territoire français. Dans diverses villes, de Bordeaux à Troyes, en passant par strasbourg, Grenoble, Montpellier et Lyon, les cinq grands opérateurs français ont multiplié leurs annonces sur la 5G. Depuis, les choses se sont accélérées considérablement.

Le gendarme des télécoms a présenté les obligations (débit, calendrier du déploiement, couverture, les villes à couvrir, etc.) que les opérateurs devront respecter. La procédure d’attribution des fréquences a également été dévoilée, avec des facilités de paiement et un dispositif mixte.

5G : l’Arcep donne enfin le calendrier de lancement en France

Le régulateur des télécoms annonce que les cinq grands opérateurs se sont portés
candidat pour acquérir leur première bande de fréquence 5G à 4. 2 GHz.
– 2020 : le nouveau réseau 5G doit être proposé dans au moins quinze villes françaises ; ouverture commerciale des premiers services 5G ; premiers déploiements ; annonce des opérateurs candidats.
– 2021 : les opérateurs télécoms nationaux devront avoir déployés 4 500 sites 5G.
– 2022 : lancement des services différenciés en 5G ; premier point d’étape sur les besoins et sur la mise en œuvre des obligations.
– 2023 : les sites olympiques devraient être couverts en 5G.
– 2024 : couverture des routes principales ; couverture des axes de type autoroutier et des grands centres urbains.
– 2025 : la couverture de l'intégralité du territoire français, dont les zones abandonnées, en
5G.