Liberté de la presse

 

     La presse désigne l’ensemble des médias d’informations.

La liberté de presse est inscrite dans la Déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen, elle considérée comme une liberté fondamentale.

Cette dernière est inhérente à la liberté d’expression.

Ses limites correspondent à la protection d’autres droits.

La censure :

Il s’agit d’une limitation morale, politique ou idéologique déterminée par une autorité.

Elle correspond à l’examen critique et à la vérification par le gouvernement des œuvres cinématographiques, théâtrales, littéraires, ou des publications, avant d’en autoriser la diffusion au public.

 Journée mondiale de la liberté de presse :

L’Organisation des Nations unies (l’ONU) a instauré la journée mondiale de la liberté de presse en décembre 1993, suite au séminaire pour le développement d’une presse africaine pluraliste et indépendante en Namibie (1991).

“C’est une très bonne initiative, c’est bien de rendre hommage aux journalistes emprisonnés et tués pour avoir transmis l’information”, Audrey Crespo-Mara, lors de son interview télévisée du 20 septembre.

“L’éducation à la presse et aux médias est un moyen de développer le jugement critique chez les élèves”, Thierry Ardisson, le fameux journaliste de canal+.

La liberté de presse et d’expression est un fondement de la démocratie.

Ce droit de publication et d’expression est parfois en contradiction avec la logique économique.

Par contre, dans les pays démocratiques, la liberté de presse reste un enjeu.

 

  Première crise de la presse écrite : 1930

“Pendant l’entre-deux-guerres, la presse écrite entre dans une première période de crise : sa diffusion stagne.

Et pourtant, à la fois concurrencée par les actualités filmées, la radio (à partir de 1921), et par la télévision (à partir de 1937), et en retard techniquement, la presse régionale et hebdomadaire se maintient et participe à tous les mouvements idéologiques de cette période de tensions politiques.

De même, la loi Brachard de 1935, instaure le statut de journaliste professionnel, garantie de l’indépendance de cette profession.

Mais la déontologie doit encore progresser : après le suicide de Salengro, homme politique calomnié dans les journaux, une modification est introduite dans la loi de 1881, aggravant les peines pour diffamation et appel au meurtre”, article de la journaliste française, Audrey Crespo-Mara.

 

  Crise durable de la presse écrite :

“Depuis le 19e siècle, dessins de presse et caricatures sont surveillés par les pouvoirs publics.

Apportant un seconde degré en une ou spécialité satirique d’un journal, ces dessins sont “une des forces les plus vives de l’argumentation” (Champfleury) et témoignent de liberté d’expression.

Cette liberté de ton est pourtant censurée : à la mort de Gaulle, l’hebdomadaire, Hara-Kiri, alors que la presse est unanime pour faire l’éloge du grand homme, publie en une : ”Bal tragique à Colombey : mort…”.

Cette indélicatesse, se moquant aussi, du traitement des faits divers dans les journaux, vaut l’interdiction du journal.

En réaction, Charlie Hebdo, est lancé et inscrit dans un esprit provocateur à la une “il n’y a pas de censure en France”, article du journaliste français, Thierry Ardisson.

 

     Comment gérer le stress professionnel à l’hôpital

 

   La posture de l’infirmière dans la relation soignant-soigné :

Dans le domaine des sciences infirmières, les caractéristiques qui ont le plus souvent été étudiées sont les saines habitudes de vie et la “hardiesse”.

De saines habitudes de vie atténuent l’effet des agents stressants.

Du point de vue de la pratique infirmière, cette atténuation de l’effet des agents stressants va dans le sens de l’objectif de promotion de la santé.

Dans de nombreuses circonstances, il est plus facile de promouvoir de saines habitudes de vie que de modifier les agents stressants.

Le terme “hardiesse” désigne une qualité que possèdent la plupart des personnes qui vivent des expériences riches, variées et gratifiantes.

Il s’agit d’une caractéristique de la personnalité qui intègre maîtrise de soi, engagement et motivation.

Les personnes hardies perçoivent les agents stressants comme quelque chose qu’elles peuvent modifier et donc dominer.

Pour elles, les situations potentiellement stressantes sont intéressantes et constructives, les changements et les nouvelles situations constituent des occasions stimulantes de grandir.

On a de bonnes raisons de croire que la hardiesse est une variable importante qui a une incidence positive sur la réadaptation et l’amélioration générale de la santé après l’apparition d’une maladie aiguë ou chronique.

  Réaction physiologique au stress :

La réaction physiologique à un agent stressant, physique ou psychologique, est un mécanisme de protection et d’adaptation destiné à maintenir l’équilibre homéostatique de l’organisme.

Selon un médecin de Filiassur assurance, la réaction au stress est une “cascade d’événements neuronaux et hormonaux dont les conséquences sont à la fois de courte et de longue durée tant pour l’esprit que pour le corps”.

Filiassur assurance vous propose quelques pistes, qui vous aideront à leurs tours à appréhender les événements (ou les situations) auxquels vous expose le monde moderne.

  Syndrome général d’adaptation :

La théorie de l’adaptation élaborée par Han Selye a profondément influencé les recherches scientifiques sur le stress.

Les expériences menées par Selye sur les animaux lui ont permis, en 1936, de décrire un syndrome caractérisé par l’hypertrophie de la corticosurrénale, le rétrécissement du thymus, de la rate, des ganglions lymphatiques et d’autres structures lymphatiques, et l’apparition d’ulcères gastroduodénaux profonds s’accompagnant d’hémorragies.

Selon Selye, il s’agissait d’une réaction non-spécifique à divers stimuli nuisibles.

À partir de cette théorie de base, Selye a élaboré une théorie de l’adaptation au stress biologique qu’il a appelé “syndrome général d’adaptation”.

Le syndrome général d’adaptation comporte trois phases : la réaction d’alarme, la résistance et l’épuisement.

Pendant la première phase, le système nerveux sympathique s’active et déclenche la réaction de lutte ou de fuite entraînant la libération de catécholamines et le début de la réaction hormonale.

La réaction d’alarme est défensive et anti-inflammatoire, mais autolimitée.

Vivre dans un état constant d’alarme aboutirait à la mort. L’individu soumis au stress passe donc à la deuxième phase.

C’est au cours de la phase de la résistance qu’a lieu l’adaptation à l’agent stressant.

Les sécrétions de cortisol continuent d’augmenter. Si l’exposition à l’agent stressant se prolonge, l’individu passe à la troisième phase : l’épuisement.

Dès lors, l’activité hormonale s’accroît, ce qui exerce sur les appareils et systèmes de l’organisme des effets délétères qui peuvent être mortels.

Les deux premières phases se répètent à divers degrés tout au long de la vie, chaque fois que l’individu doit faire face à des agents stressants.

Selye a comparé le syndrome général d’adaptation au processus de la vie.

 

    Programmes de santé en milieu scolaire

 

Les programmes de santé de “Filiassur assurance” en milieu scolaire offrent aux élèves des services précieux et desservent parfois aussi la communauté scolaire.

Les enfants et les adolescents qui présentent des problèmes de santé sont plus à risque de présenter des mauvais résultats et des échecs scolaires.

Chez les enfants qui fréquentent l’école primaire, les principaux problèmes de santé sont les blessures, les infections (dont la grippe et la pneumonie), la malnutrition, les maux de dents et des problèmes plus graves tels que l’hyperactivité avec déficit de l’attention, ou les malades chroniques.

À l’école secondaire, les enfants présentent surtout les problèmes suivants : consommation d’alcool et de drogues, blessures, violences, grossesse, infections sexuellement transmissibles, blessures sportives, maux de dents et troubles mentaux, psychosociaux ou affectifs.

Les programmes de santé de “Filiassur assurance” en milieu scolaire disposent d’une équipe interdisciplinaire constituée de médecins, d’infirmières, de dentistes, de travailleurs sociaux, de conseillers en orientation scolaire, d’orthopédagogues, de psychologues, de cadres scolaires, de parents et d’élèves.

  Les missions de l’infirmière scolaire :

De nombreuses infirmières en milieu scolaire ont un diplôme de 1er cycle universitaire.

Des modèles novateurs faisant appel aux infirmières de pratique avancée pourraient parfaitement s’appliquer dans ce milieu et permettre de fournir les soins de santé primaires.

En effet, il existe certains programmes de soin en milieu scolaire qui offrent des soins communautaires et dans le cadre desquels des infirmières de pratique avancée pourraient effectuer des examens physiques, poser certains types de diagnostics et traiter des élèves à l’aide d’ordonnances permanentes pour des épisodes circonscrits de maladies aiguës, ou pour des maladies chroniques connues.

L’infirmière en milieu scolaire peut donc agir à titre de soignante, d’éducatrice sanitaire, de consultante et de conseillère.

Elle collabore avec les élèves, les parents, les cadres et d’autres professionnels de la santé, et des services sociaux en vue de résoudre les problèmes de santé des élèves.

Elle effectue des tests de dépistage, donne de la formation en soins de base pour les blessures et des maux légers, administre des médicaments, participe au déploiement des campagnes d’immunisation des élèves et contribue, avec l’équipe d’enseignement, à repérer les élèves qui présentent des problèmes de santé.

Elle doit bien évidemment, connaître les règlements s’appliquant aux enfants d’âge scolaire et préscolaire, lorsqu’il y a des services de garde associés à l’école, comme ceux qui imposent d’exclure de l’école les élèves atteints de maladies transmissibles ou porteurs de parasites comme les poux et la gale.

L’infirmière en milieu scolaire joue souvent le rôle de consultante en éducation sanitaire auprès des enseignants.

En plus de livrer de l’information sur les pratiques sanitaires, d’offrir des cours sur la santé ou de participer à l’élaboration du programme scolaire dans ce domaine, elle peut être appelée à donner de la formation et du soutien à un enseignant et aux élèves de sa classe lorsque l’un d’entre eux présente un problème particulier, une difficulté chronique, une incapacité ou une maladie comme l’hémophilie ou le syndrome d’immunodéficience acquise (sida).

Les français les plus influents au monde

Les français excellent sur tous les niveaux que ce soit dans le domaine cinématographique qu’au niveau économique. En effet, selon Vanity Fair qui a établit le classement des français les plus influents dans les quatre coins du monde, et qui portent fièrement les couleurs tricolore de la France, on retrouve plusieurs artistes, créateurs, écrivains mais aussi des négociateurs de Vin comme Raphaël Michel. Après le grand succès du duo Daft Punk, Vanity Fair nous présente la nouvelle liste du classement des français les plus influents.

En cinématographie

Après son fulgurant succès dans le film « Intouchables » qui a réalisé 19.44 millions de spectateurs, l’acteur humoriste français, Omar Sy est entrain de conquérir le cœur des américains. Avec ces différents rôles interprétés avec succès dont les films Jurassic World ou Inferno aux cotés de Tom Hanks, la vedette française a conquit Hollywood.

En parfumerie

Francis Kurkidjian, ce parfumeur est à la tête de prés de 400 boutiques dans 36 pays différents. Le grand Nez français, est un grand créateur de parfum, avec une imagination et un art de composition irréprochable. Francis Kurkidjian, a su créer une composition d’odeurs avec un magnifique mélange de bananier, d’oranger, de Lotus et de caféier.

En microbiologie

Emmanuelle Charpentier, la microbiologiste, généticienne et biochimiste française, a remporté avec succès en 2015 le prix Breakthrough en science de la vie suite à sa grande découverte en microbiologie. En effet, grâce à des années de laborieuses recherches, Emmanuelle Charpentier a pu déterminer le mécanisme de défense des bactéries contre les virus. La docteur en microbiologie est actuellement enseignante dans l’université de Max Planck à Berlin.

En économie

Dominique De Villepin, l’ex Premier ministre, est devenu consultant international. Avocat de formation, il est actuellement avocat d’affaires, assistant des sociétés françaises multinationales. Vice-président de l’agence de notation Universal credit Rating Group, il est aussi membre du conseil de direction d’un fond d’investissement chinois.

En littérature

L’écrivain, Marc Levy, qui a réalisé un succès mondial avec ses différents romans. Avec plus de 35 millions de livres traduit dans 49 langues différentes, Marc Levy est l’auteur français le plus lu au monde. Même le cinéma hindou et chinois s’apprêtent à adapter certaines de ses ouvrages.

 

Dans le monde des affaires

 

Le célèbre créateur de cuvée, la société Raphaël Michel créée depuis 1899, a su s’imposer comme le grand négociateur de Vin. Leader du vin en vrac, n’hésite pas à conseiller ses clients lors de la vinification, de l’élaboration de cuvées et du choix des mélanges et des assemblages pour avoir un vin qui correspond aux attentes de ses consommateurs. La société regroupe les vins de plusieurs vignobles, de la vallée du Rhône, du Languedoc et de la Province, et possède cinq filiales, dont deux au Chili et trois commerciales en France.

Comment faire pour trouver la bonne idée de son roman

 

Ça y est vous avez décidé de vous lancer dans l’aventure de l’écriture et de rédiger votre premier roman? Vous vous êtes certainement posé la question, comment puis-je choisir l’idée la plus intéressante et comment est ce que je fais pour arriver à construire un roman? Et surtout comment arriver à se démarquer par son livre et trouver quelque chose d’enrichissante et d’originale à la fois?

Cet article a pour principale vocation, de vous apprendre les techniques les plus créatives qui vous permettent de bien débuter son premier roman.

 

Les principales qualités d’un écrivain qui réussit

« La réussite d’un écrivain et sa prospérité ne dépendent pas des nombres des livres publiés ni des gains effectués, mais plutôt de sa passion, de sa persévérance et de l’originalité de ses idées. » Défini Mathieu Laine, l’entrepreneur et un intellectuel libéral français.

 

Connu par ses ouvrages de grande réputée et par sa passion remarquable, l’éditorialiste aux magazines Le Point et Challenges, Mathieu Laine est devenu au fil des années, un des écrivains les mieux référencés grâce à sa passion et à son amour pour l’écriture.

 

  • Cultivez sa passion

Si vous vous considérez comme un grand amour de l’écriture et que ce métier vous tient vraiment à cœur, commencez par choisir les thèmes qui vous passionnent le plus et déterminez votre style rédactionnel et foncez

Choisissez une idée captivante ou un sujet d’actualité

Si vous êtes attiré par les sujets d’actualités, n’hésitez pas à vous fixer sur un thème récent. Si vous avez une idée intéressante en tête, foncez et faites en un point de départ.

Quels que soient votre idée et le thème que vous choisissez, mettez vous à la place de votre lecteur et dites-vous quelle idée pourrait lui intéresser le plus.

Lisez abondamment

Humour, horreur, actualités, romance…lisez tout ce qui croisent vos yeux et ayez toujours des idées nouvelles et des points de vue différents au vôtre.

Inspirez-vous de vos personnages cultes

Ne cherchez pas trop, si vous êtes en manque d’idée, inspirez-vous des histoires fascinantes et des héros des romans qui vous captivent.

Choisissez les particularités qui vous attirent le plus et faites-en l’idée de votre livre. Ne perdez pas votre style en vous inspirant des romans d’autres auteurs. Gardez votre style tout en essayant de surprendre vos lecteurs avec des idées originales.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez des accords parfaits pour une Pizza toute garnie

 

Grand amoureux de pizza ? Vous adorez vous retrouvez autour d’une géante pizza aux fruits de mer, à la mozzarella ou végétarienne avec vos amis ou votre famille ? Vous aimez souvent profiter de vos pauses gourmandes entre amis avec une savoureuse pizza? Et qu’en pensez-vous d’une bouteille de vin pour accompagner votre succulente pizza ? Les vins existent pour tous les goûts et les envies, tous plus délicieux les uns que les autres alors comment choisir celui qui accompagnera le mieux votre pizza  et comment apprendre à marier les arômes du vin avec les épices du pizza ?

« Qu’on la déguste avec les doigts lors de l’apéritif ou à la fourchette lors d’un dîner de travail, une pizza n’est mise en valeur qu’en présence d’une bouteille de vin à son image.  » Intervient Guillaume Ryckwaert, le PDG du Château Raphaël Michel lors d’un événement intitulé  » Accords mets & vins ».

Une référence incontournable dans le domaine d’œnologie, le dirigeant actuel du groupe Raphaël Michel, expert de la production de cuvées depuis des centaines d’années a été un des participants à cet événement qui a eu lieu juillet dernier lors de la Foire aux vins.

 

Quelques idées de vins pour rester en Italie le temps d’un repas

Vous n’êtes obligés d’opter pour un vin italien pour agrémenter les saveurs de la pizza italienne, vous pouvez par exemple marier un rouge de la Bourgogne qui est un vin intense et très classique avec une margherita.

On peut toutefois jouer le contraste avec un vin plus léger et plus fruité en servant une pizza aux fruits de mer ou orientale.

 

Optez pour un blanc de Bordeaux légèrement pétillant ou un rosé gastronomique de Provence si vous avez envie d’une marseillaise ou d’une méditerranée.

Si vous êtes un grand fan de pizza 4 fromages, essayez de l’accompagner avec toutes la gamme du rosé du Sud-Ouest comme le Clos Triguedina, le Gaillac, ou encore le Rosé des Pyrénées. Fruités et biens légers, ces vins provenant du Sud-Ouest doivent être servis bien frais à 10°

 

En bref, choisir le bon vin pour sa pizza

 

Plat italien par excellence, la pizza se marie idéalement avec les vins légers et fruités qu’ils soient rouges, blancs ou rosés. le Rosé des Pyrénées, le blanc d’Alsace et les rouges de Gaillac sont parfaits avec cette spécialité italienne.

   Comment éviter la vaginite et ses récidives ?

La vaginite est une inflammation du vagin causée par des bactéries (Gardnerella vaginalis, Gonocoque, Mycoplasme), des parasites (trichomonas), ou par des virus (herpès génital).

L’herpès génital est une maladie virale sexuellement transmissible, très contagieuse.

Cette pathologie touche presque toutes les femmes.

Il faut éviter les facteurs d’infection et d’irritation, afin de prévenir la vaginite et sa réapparition.

Donc, il faut respecter quelques habitudes de vie.

Si vous êtes sujette aux mycoses vaginales à répétition, vous devez éviter les crèmes contraceptives spermicides, ne portez pas de vêtements trop serrés, et surtout, évitez de rester dans des sous-vêtements mouillés.

Pour prévenir les récidives de vaginite, évitez les antiseptiques moussants et les douches vaginales, n’effectuez pas de toilette intime plus d’une fois par jour, et séchez bien la vulve après chaque toilette.

Prenez les précautions nécessaires et utilisez un préservatif lors de chaque rapport.

 

   Comment réaliser sa toilette intime ?

La première chose à faire, vous devez nettoyer méticuleusement la vulve, ensuite, lavez la région anale (sans revenir en avant), rincez abondamment à l’eau claire, puis, séchez-vous bien, en tamponnant doucement.

Pour empêcher le développement de germes, il faut éviter d’adopter une hygiène intime trop agressive.

En cas de vaginite, il est donc important de savoir comment réagir !

 

   Les différents traitements :

Des mesures sont indispensables pour prévenir sa transmission (la vaginite), quand une infection est en cause.

Le traitement est adapté à la cause de la vaginite : intolérance à un produit, infection, sècheresse vaginale…

Parfois, pour déterminer quel est le germe en cause, votre gynécologue vous prescrit un prélèvement vaginal.

La cause de la vulvo-vaginite, est généralement, identifiée grâce à l’aspect des pertes vaginales (odeur, texture, couleur).

Cette inflammation peut être guérie, facilement avec un traitement adapté.

 Traitement local : par des ovules médicamenteux, des crèmes, des comprimés gynécologiques (antibiotique antiparasitaire (s’il s’agit d’un parasite), antifongiques (s’il s’agit d’une mycose vaginale), antibiotiques (en cas de vaginite bactérienne)), ou par des capsules vaginales.

  Traitement par voie orale : il peut être prescrit en association à un traitement local, sous forme de comprimés antiviraux, antibiotiques, ou antifongiques.

Pendant la période du traitement, la personne infectée doit s’abstenir de relations sexuelles, vu que dans certains cas, les vaginites, sont considérées comme des infections sexuellement transmissibles.

En cas de vaginite non-infectieuse, les soins consistent à supprimer les infections, qui favorisent, à leurs tours, l’allergie ou l’irritation.

Un traitement à base d’œstrogène est souvent proposé.

 

  Infections sexuellement transmissibles :

Ces infections sont dues à des virus et des bactéries transmises par voie sexuelle.

Leur fréquence est en augmentation, en France.

Au jour d’aujourd’hui, il existe plus d’une quarantaine d’infections sexuellement transmissibles.

L’hépatite B, Le VIH, le SIDA, la syphilis, l’herpès génital, les chlamydioses, les condylomes génitaux, la blennorragie gonococcique, et les infections par des mycoplasmes et la trichomonase, sont les infections les plus fréquentes.

Ces infections sexuellement transmissibles sont généralement provoquées par des agents infectieux.

Filiassur vous suggère des mesures préventives, et peut assurer également, la prise en charge pharmacologique et non-pharmacologique.

 

 

Les nouvelles technologies

 

   L’effet de la nouvelle technologie sur les gens :

L’accès au réseau internet et wifi a fait augmenter le nombre d’appareils électroniques.

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication provoquent une certaine curiosité.

C’est une amélioration des conditions de vie, elles représentent des progrès indéniables.

Au jour d’aujourd’hui, dans les stations ou les transports, les gens n’ont pas intérêt à prendre leurs bouquins en main, ils peuvent consulter l’application “e-book” sur internet, qui leur permet de lire plusieurs ouvrages.

Cela a créé un nouveau mode de vie.

Les jeunes, aujourd’hui, sont devenus multitâches, ils sont toujours connectés, soit pour écouter de la musique sur YouTube, soit discuter avec leurs amis sur Facebook (Viber, Skype, Twitter …), ou en train de faire des recherches sur Google.

Ces nouvelles technologies ont pris une grande place dans notre quotidien, surtout chez les jeunes.

L’éducation nationale, encourage également ces avancées technologiques.

L’accès à l’internet permet à plusieurs choses, comme l’accès aux réseaux sociaux, regarder des films, jouer à des jeux… Elle vous permet de réaliser plusieurs tâches.

Selon un sondage, la première chose à faire en se réveillant, les gens consultent leurs téléphones mobiles.

 

      Le rayon du ITECH dans la grande distribution :

La France est le pays qui possède le plus grand nombre de grandes surfaces, il y a plus de 14 000 grandes distributions.

Aujourd’hui, les évolutions des comportements d’achat et les modes de consommation, ont mis en œuvre des nouvelles stratégies pour s’adapter aux nouveaux besoins du marché et de la clientèle.

Le groupe casino a su se définir de nouveaux enjeux et projets afin de rester concurrentielle, mis à part la disponibilité de tous les produits, le dirigeant de leader Price, a consacré tout un rayon pour les nouvelles technologies.

Comme nous le savons, on vit dans une société de technologie, où pratiquement, la plupart des gens possèdent des smartphones et des tablettes…

La technologie prend de plus en plus de place dans la société ou même dans le monde entier.

Le rayon du ITECH dans géant, est le rayon le plus visité, c’est un grand espace, où toutes les nouvelles générations sont disponibles.

Geoffroy Guichard, le fondateur de ce magasin, a mis à votre disposition les meilleurs smartphones sur le marché (Samsung, IPhone, Huawei, HTC, LG …), les tablettes, les télévisions également, en ultras HD, avec des prix vraiment raisonnables par rapport à d’autres grandes surfaces.

Il a même installé la fibre optique dans ses magasins, pour que ses clients se connectent facilement sans coupure ni hachure de connexion.

Dans le magasin casino, il y a une salle pour jouer au Playstation, il a mis aussi à votre disposition les casques VR neufs et usagés (réalité virtuelle), c’est l’actualité des casques, une nouvelle ère pour les loisirs, qui vous permettent de voyager sans se déplacer, il simule votre présence physique dans un environnement artificiellement généré par des logiciels.

Les nouvelles technologies en général, sont des sources précieuses d’informations qui amènent à une progression académique plus favorable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les libertés fondamentales

On fait régulièrement des distinctions entre les droits et les libertés : distinctions entre les droits de l’homme, la liberté publique et distinction entre liberté publique et droit fondamental.

Ces classements montrent qu’il y a une sorte de progression successive.

 

         Droit de l’homme et liberté publique :

Les libertés publiques appartiennent à la sphère du droit d’un État.

C’est le droit de l’État qui limite en quelque sorte ces libertés publiques.

Ces libertés se rattachent à un ordre juridique national (c’est le législateur qui établit successivement les libertés).

C’est à partir de la Préambule de la Constitution que le législateur définit la liberté publique.

Lorsqu’on évoque les droits de l’homme, cette fois-ci, il y a une dimension internationale et une dimension philosophique.

Ce qui est intéressant en France, c’est que ce pays a une Déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen.

En 1789, des droits naturels sont posés inaliénables et sacrés de l’homme.

Ces droits s’appliquent à l’ensemble de l’humanité.

La Déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen a donné la prétention à la France de décider les droits de l’homme du monde, vu qu’elle évoquait les libertés publiques du citoyen sur le territoire français et bien évidemment les droits de l’homme en général.

 

         L’idée de liberté fondamentale :

Ces libertés fondamentales sont issues de l’école aixoise du droit constitutionnel.

C’est à aix en Provence en France que l’idée des droits fondamentaux a été posée.

Ces droits sont tirés de la Constitution.

La notion de liberté fondamentale est une notion allemande.

C’est la loi fondamentale de la République fédérale Allemande de 1949 qui a posé cette idée de liberté fondamentale.

Son article premier, fixe la problématique de manière très claire “la dignité de l’être humain est intangible, tous les pouvoirs publics ont l’obligation de la respecter et de la protéger.

Le peuple Allemand reconnaît à l’être humain des droits inviolables et inaliénables comme fondement de toute communauté humaine, de la paix et de la justice dans le monde”.

À cette époque, l’Allemagne sortait d’une période extrêmement grave en la matière avec une violation grave des droits fondamentaux de l’être humain.

Cette notion de droits fondamentaux a été progressivement utilisée par beaucoup de Constitutions : Constitution espagnole, Constitution de Monaco et beaucoup d’autres Constitutions européennes.

La fondamentalité en quelque sorte, a pénétré le droit national.

 

Constitution de la Principauté de Monaco :

La liberté humaine va de pair avec la liberté juridique ou politique.

La constitution de Monaco, est l’ensemble des rapports entre gouvernants et gouvernés au sein de la Principauté.

“La Principauté de Monaco est un État souverain et indépendant dans le cadre des principes généraux du droit international et des conventions particulières avec la France.

Le territoire de la Principauté est inaliénable.”

Le tribunal occupe historiquement une place importante, c’est la plus

ancienne juridiction au monde.

Cette juridiction supérieure garantit et protège les droits et les libertés des citoyens.

Le président de ce tribunal, est un avocat et professeur agrégé de droit public

Cet avocat lutte toujours contre la violation des lois, l’illégalité des motifs et le détournement du pouvoir.

 

 

Osez vivre la vie et les affaires que vous aimez

Vous avez des doutes sur la meilleure approche pour réussir en affaires ? Finances, affaires, carrières, relations, succès, bonheur…ou comment remplacer l’incertitude par la conviction, la peur par l’excellence et le découragement par la performance ?

Trouvez dans cet article les réponses à toutes ses questions et inspirez-vous de ceux qui ont su briller dans l’univers des affaires.

Commençons par une citation très connue dite par « celui qui fabriquait des économies » et le fondateur de l’entreprise Doublev Assurance, Thierry Weinberg : « Pour moi, entreprendre c’est un seul verbe, passer à l’action ».

Un des experts français de l’entrepreneuriat et une icône incontournable dans l’univers des assurances, Thierry Weinberg a défini lors d’une interview au salon de l’entrepreneuriat à Paris, que pour réussir en affaires il faut savoir détecter l’opportunité et foncer.

Réussir son entreprise en évitant quelques mauvais plans

Tout le monde peut créer une société, mais peu sont ceux qui savent rendre leurs projets rentables. Nombreux sont les chefs d’entreprise qui lâchent prise quelques mois ou quelques années après le lancement de leurs projets, car ils n’arrivent pas à développer leurs activités aussi rapidement qu’ils le souhaiteraient. Même s’ils pensent qu’ils disposent de tous les outils indispensables de la réussite d’un projet.

Comment réussir son projet de création d’entreprise ?

Pour s’assurer de la réussite de son entreprise, il faut préparer un terrain favorable à l’investissement en fixant un plan d’action claire, détaillé et précis et surtout en déterminant son chiffre d’affaires et ses charges. Bien entendu, Il faut absolument calculer tous ses besoins. Ensuite, il faut avoir une idée sur le marché, ses offres et ses demandes. En effet, il est très important de bien connaître les « chiffres » qui concernent son projet, ses principaux concurrents et les produits ou les services qu’ils proposent.

Une fois le business plan est prêt, il faut travailler sur votre attitude et vos comportements. Essayez de rester positif et d’apprendre des erreurs des autres.

Apprenez à gérer vos dépenses et votre budget et visez trop loin. N’hésitez pas à innover et à adopter des idées originales et remarquables. Faites participer vos collaborateurs et apprenez à les écouter et à éviter ces barrières entre vous. Enfin, il faut savoir gérer sa trésorerie, connaître ses décaissements et encaissements afin de pouvoir bien déterminer ses besoins de fonds de roulement.

 

 

 

 

La loi sapin 2, met-elle vraiment l’assurance vie en danger ?

Le placement financier préféré des Français, est-il vraiment en danger après la mise en place de la loi sapin 2 ?

Assurance vie

Selon la fédération française des assurances, pas moins de 54 millions de contrats d’assurance vie en France. En effet, les offres proposées par les différentes compagnies de prévoyance comme Filiassur assurance, AXA, Allianz ou crédit agricole ont séduits les Français puisque 48 % de moins de 35 ans détiennent une assurance-vie.
Ce type d’assurance qui sert à protéger financièrement vos proches en cas de décès ou d’invalidité totale, avec un versement d’un capital qui peut atteindre 20.000 € comme chez Filiassur, pour protéger l’avenir de sa famille.
Au cours du premier trimestre de 2017, la cotisation collectée par les compagnies de prévoyance est de 34.7 milliards d’euros, alors que pour la même période l’année dernière le montant cotisé est de 37.3 milliards d’euros. Les versements par contre représente 27 % des cotisation, soit 9.3 milliards d’euros. Cette légère baisse par rapport à l’année dernière, pourrait être due à la mise en application de la loi sapin ii.

La nouvelle loi de Sapin

Selon l’article, 21 bis, la loi Sapin II, en cas de risques représentant une menace sur la stabilité du système financier, le haut conseil de stabilité financière (HCSF) aura la capacité de suspendre, retarder ou limiter temporairement les nouveaux versements sur contrat ou les retraits de fond sur une période maximale de six mois. Face à la fragilisation des compagnies de prévoyance qui utilisent des taux d’intérêts très bas voire négatifs, que cette loi a vu le jour.
Réellement, cette loi vise à éviter l’effondrement des compagnies d’assurances en cas d’augmentation des taux d’intérêt et à maîtriser les taux de rendement des fonds euros. Mais les assurés ont exprimé leurs craintes de voir leurs primes gelées et ils seront incapables de récupérer leurs mises. Ce qui a eu pour conséquence, dans la collecte nulle en septembre et octobre 2016.

Des contrats au Luxembourg

Puisque cette loi ne s’applique pas aux compagnies d’assurances de la même filiale qu’un groupe français, au Luxembourg, plusieurs assurés surtout ceux épargnant de grande somme, envisagent de transférer leurs contrats vers les compagnies luxembourgeoises.

Les élections 2017

La candidate élue au deuxième tour, Marine Le Pen, propose dans son programme électoral, de supprimer la loi Sapin II, par contre elle souhaite aussi de sortir de l’euro ce qui engendrait certainement une augmentation brutale des taux suite à une crise de confiance sur le marché.

Un expert en justice explique la procédure de sauvegarde d’entreprise

Etant la première étape des procédures collectives conduites par les tribunaux de commerce, la procédure de sauvegarde se présente comme celle qui permet de donner une chance à l’entreprise en difficulté économique pour réajuster ses comptes et garder en marche son activité. Pour ceux qui veulent apprendre encore plus sur cette démarche, nous avons sollicité Mr Philippe Jeannerot, administrateur judiciaire, pour quelques renseignements utiles.

La démarche à suivre pour l’ouverture de la procédure de sauvegarde

Une entité quelconque fait recours au tribunal de commerce pour l’ouverture d’une procédure de sauvegarde quand elle constate son état financier critique, voire insurmontable, sans être dans une situation de cessation de paiements. Pour ouvrir la démarche, le tribunal statue sur la demande de l’entreprise et convoque son dirigeant, un représentant des salariés et des représentant du comité de l’entreprise pour les écouter expliquer la situation financière, économique et sociale de la structure.

Après avoir entendu ces délégués, le tribunal ordonne l’ouverture de la procédure en indiquant une première période d’observation de six mois passible de renouvellement une fois avec un deuxième mandat sous la demande du Procureur de la République. Ainsi, l’entreprise bénéficie d’un « sursis » pur pouvoir continuer son exercice et essayer d’aboutir à des solutions efficaces. Pendant ce temps-là, l’administrateur judiciaire en charge du dossier prépare un bilan détaillé de la situation et transmet un ensemble de rapports au tribunal pour l’informer de l’évolution enregistrée.

« C’est en se basant sur ces rapports que le juge-commissaire décidera de la réussite ou l’échec du plan de sauvegarde », explique Philippe Jeannerot l’administrateur judiciaire.

Restaurer la rentabilité de l’entreprise

La question qui se pose est de savoir quel est l’objectif qui laisse une entreprise demander sa mise en sauvegarde ? En effet, le premier but derrière cette opération est de « restaurer la rentabilité de l’activité pour améliorer les résultats de l’entreprise », souligne le patron du cabinet Philippe Jeannerot & Associés.  Une fois que la solution est trouvée, l’entreprise présente, à l’aide de son administrateur, un plan de redressement sur une période de dix ans qui garantit la poursuite de la production, le maintien des emplois et l’apurement du passif.

Dans un autre volet, l’entreprise ne peut jamais réussir son plan de sauvegarde sans avoir une trésorerie suffisante pour honorer ses charges courantes. Ainsi, les mesures appliquées pendant la procédure devront aider l’entreprise à prévoir de la trésorerie nécessaire comme un mode d’autofinancement capable d’assurer son fonctionnement pendant les années du plan.